Skip to main content Help Control Panel

Home «   Actualité «  

Retour d'expérience avec les utilisateurs du réseau LTSP Edubuntu

PreviousNextIndex

À la suite de la mise en place d'un système réseau LTSP à la MFR de Vif, j'ai eu l'occasion d'être présente dans la salle informatique après son ouverture, avec des élèves. J'ai pu observer comment ils s'appropriaient l'outil et discuter avec eux. J'en étais ravie, car c'est un moment important pour un prestataire de savoir comment sont appropriées et ressenties les solutions que l'on a patiemment choisies et mises en œuvre. Voici quelques retours de cette séance avec les ados.

C'était dans les tous premiers temps de mise à disposition de la salle informatique. Quelques élèves avaient déjà utilisé la nouvelle installation une fois, et d'autres y venaient pour la première fois.

Il y a eu bien sûr quelques "Ah, mais c'est moins bien que chez moi !"

- "Moins bien ? Qu'est-ce qui est moins bien ?"
- "C'est moins joli."
- "Quoi qui est moins joli ?"
- "Cette machine ! C'est une antiquité ! Et le bureau, il est nul ! " (il faut dire que les bureaux d'édubuntu sont effectivement bien différents -visuellement - des bureaux windows, et nous n'avons mis en œuvre aucun effet tape à l'œil (par ex. la 3D, transparence et autres) pour ne pas surcharger le serveur.
- "Tu sais, c'est pas grave si c'est une antiquité la machine : on ne s'en sert que pour démarrer, afficher l'écran et utiliser le clavier et la souris. Tu as raison, c'est une bien vieille machine, mais pour ce qu'on lui demande, elle est parfaite. C'est le gros serveur qui gère tout ce que tu feras, et lui, je te garantis qu'il est tout ce qu'il y a de plus moderne. Et puis, tu pourras changer ton fond d'écran si tu veux."
- "Ah bon, ça va pas être effacé ? Sur les autres postes, ça reste jamais."
- "Ici ça restera, parce que là, c'est TON bureau, il n'y a que toi qui t'en sert. Pas tout le monde. C'est toi qui décide."
- "Mais madame", me dit un autre, "Ça veut dire qu'il faudra toujours garder cette machine ? La mienne est nulle, la souris est vieille elle roule pas bien ! "
- "Pas du tout, tu peux prendre n'importe quel poste de la salle, ce sera toujours ton bureau à toi. Quant à la souris..." Un coup de nettoyage plus tard, elle était comme neuve. Pendant ce temps le premier était parti à la recherche d'un fond d'écran digne de son bureau. Je n'ai rien eu à expliquer : le menu "applications" est en évidence, il a cliqué, déroulé le menu, choisi le navigateur internet, et c'est parti. Une fois téléchargé son image, il n'a eu aucune difficulté à faire "clic-droit" sur son bureau et "changer l'arrière plan du bureau".

Un autre me demande : * "Oui mais y'a pas msn ! Comment on fait pour aller sur msn ?" C'est son voisin qui lui répond comment trouver le logiciel adéquat dans le menu applications. Il ne s'appelle pas msn (qui ne fonctionne que sous windows) mais fait le même travail. Il l'ouvre, renseigne sans y penser plus que cela son identifiant et son mot de passe msn et envoie : Hop, il retrouve instantanément ses amis et part dans quelques discussions simultanées avec plusieurs d'entre eux. Il manquait quelques fonctions typiques d'msn (comme les émoticônes animées), mais cela l'a moyennement gêné, tout content qu'il était de retrouver facilement ses amis.

Un autre encore était parti sur un site de jeux en ligne. Il était déçu, parce que certains jeux ne fonctionnaient pas. Et oui, malheureusement, un certain nombre de jeux en ligne ne fonctionnement pas correctement sous linux. La plupart du temps, ce sont soit des codes mal faits (non respectueux des standards et autres bonnes pratiques), soit utilisant des ressources uniquement disponibles sous windows. Certains jeux fonctionneront, d'autres non. Par contre, du coup, puisqu'il voulait jouer, il a découvert un menu "jeux" dans les applications, et il est parti à les explorer. "Vous pourrez toujours demander qu'on en rajoute des jeux. Il y en a d'autres disponibles. Il faudra en reparler".

En dehors de ces quelques conversations, j'ai pu voir la majorité des ados immédiatement partis sur internet, à visionner des vidéos sur youtube et autres, retrouvant sans coup férir leurs habitudes de navigation, enregistrant des images dans leur dossier personnel (et de préférence, dans le dossier images, comme ça, par habitude ou souci de l'exactitude et des choses bien rangées).

Le fait de pouvoir disposer d'un nombre de machine important en libre service leur a forcément bien plu (deux fois plus de postes qu'avant), et celui de savoir que leur bureau était maintenant, avec edubuntu, uniquement le leur encore plus.

Certains ont poussé l'expérience jusqu'à changer de machine entre eux, pour voir si c'était bien vrai, qu'on retrouvait SON bureau depuis n'importe où

PreviousNextIndex